1. Visiteur le site est en reconstruction comme annoncé il y a quelques jours sur l'ancien forum:
    Des bugs existent, voici les prochaines étapes:
    1- Changement de serveur avec protection quotidienne des poèmes: FAIT
    2- Construction d'une page d'accueil simplifiée: Lancement 25 Avril
    3- Ajout d'outils progressif pour les poètes: EN COURS

William Ernest Henley , Invictus

Dans 'Connus' Réponses: 2 | Ce poème a été lu 23497 fois

  1. petite

    petite Nouveau poète

    INVICTUS
    Out of the night that covers me,
    Black as the Pit from pole to pole,
    I thank whatever gods may be
    For my unconquerable soul.
    In the fell clutch of circumstance
    I have not winced nor cried aloud.
    Under the bludgeoning of chance
    My head is bloody, but unbowed.
    Beyond this place of wrath and tears
    Looms but the Horror of the shade,
    And yet the menace of the years
    Finds, and shall find me, unafraid.
    It matters not how strait the gate,
    How charged with punishments the scroll
    I am the master of my fate:
    I am the captain of my soul.


    La traduction littéraire qui suit accentue le caractère religieux du poème, ce qui n'est pas le reflet exact du texte original . Mais qui est un jolie poème....
    INVINCIBLE
    Dans la nuit qui m'environne,
    Dans les ténébres qui m'enserrent,
    Je loue les Dieux qui me donnent
    Une âme, à la fois noble et fière.
    Prisonnier de ma situation,
    Je ne veux pas me rebeller.
    Meurtri par les tribulations,
    Je suis debout bien que blessé.
    En ce lieu d'opprobres et de pleurs,
    Ou je ne vois qu'horreurs et ombres
    Les années s'annoncent sombres
    Mais je ne connaîtrai pas la peur.
    Aussi étroit soit le chemin,
    Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme
    Je suis le maître de mon destin,
    Le capitaine de mon âme.


    Invictus est un court poéme de l'écrivain Willam Ernest Henley . Le titre latin signifie "invincible" et se fonde sur la propre expérience de l'auteur puisque ce poème fut écrit en 1875 sur son lit d'hôpital, suite à son amputation du pied. William Henley disait lui-même que ce poème était une démonstration de sa résistance à la douleur consécutive à son amputation.
     
  2. usanuigrav

    usanuigrav Nouveau poète

    Il est appréciable que tu nous partage ce texte en référant l'auteur et l'hommage que tu lui rends.
    Il mérite d'être lu je lui laisse donc un vote pour son style et ta franchise
     
  3. taphouche

    taphouche Nouveau poète

    j'adore ce poeme mais pour la version française je trouve celle du films meilleur mais le plus important est que c'est un sublime poeme
     
Chargement...
Poèmes similaires:
  1. liz22
    Réponses:
    0
    Affichages:
    764

Partager cette page