1. Visiteur le site est en reconstruction comme annoncé il y a quelques jours sur l'ancien forum:
    Des bugs existent, voici les prochaines étapes:
    1- Changement de serveur avec protection quotidienne des poèmes: FAIT
    2- Construction d'une page d'accueil simplifiée: Lancement 25 Avril
    3- Ajout d'outils progressif pour les poètes: EN COURS
    Rejeter la notice

Un beau rêve (poème de mon grand-père décédé)

Dans 'Amitié' Réponses: 1 | Affichages: 5514

  1. asptt

    asptt Nouveau poète

    PS: Ce poème est celui de mon grand-père a moi mort en août 2004

    J'ai deux ans, je suis un grand, je m'appelle Alexandre
    J'ai mes idées, rien ne presse, je peux attendre
    encore longtemps, je sucerai mon pouce et ferai tourner mon manège
    Mes parents me chouchoutent, je les laisse faire, contemplant mes
    privilèges,
    Ils me montrent les parcs, les musées, même les magasin du centre,
    halte-garderie, les écoles, les collèges, les lycées et d'autres bâtiments
    tristes et sombres >

    Ils prévoient pour moi, le sport, la peinture, le solfège,
    la musique, le théâtre et tout autre piège
    Ils m'expliquent des choses que j'ai nullement envie d'apprendre
    Je ne dis rien, j'écoute, je fais semblant de comprendre
    MOI, je préfère la campagne, la verdure, l'air pur et même la neige
    Dormir dans une chambrette a la tapisserie rose ou beige
    Voir nes tatas, mes cousins, pépé et mes tontons
    Jouant sagement dans le calme sans rien prétendre
    Mais comment faire, employer quel stratége ?
    Demander les anges qu'ils me guident et me protègent
    Gentiment, ils me perchent sur un tapis de salamandre
    pour revoir PHALSBOURG au clair de la lune et sans ombre
    Adieu NANCY, adieu ville bruyante avec tes autos et bus en cortège
    adieu sport, peinture et toute s'autres chosees qui peuvent surprendre
    De loin je vois PHALSBOURG, sa place avec son Mouton qui expose
    son ventre
    Voilà arrivé route de Trois-Maisons, vite je saute de mon siège
    prends ma valise pleine de jouets, d'habits et de linge
    Je cours, je sonne, je tape, je crie, Pépé ouvre vite c'est Alexandre
    Déjà les lampes s'allument, la serrure grince, la porte s'ouvre, je rentre
    Soudain je me réveille, où suis-je ? dans mon lit doux et tendre
    Dommage que mon voyage s'achève
    Ah! C'était un beau rêve​
     
  2. anaelle

    anaelle Nouveau poète

    chouette poeme

    super ! continue comme sa !!
     
Chargement...
Poèmes similaires:
  1. passion09
    Réponses:
    2
    Affichages:
    848
  2. DABLOUNA
    Réponses:
    1
    Affichages:
    274
  3. valou84
    Réponses:
    0
    Affichages:
    219
  4. emma78
    Réponses:
    0
    Affichages:
    311
  5. aymard
    Réponses:
    7
    Affichages:
    675

Vous aimez ? Alors partagez: