1. Visiteur le site est en reconstruction comme annoncé il y a quelques jours sur l'ancien forum:
    Des bugs existent, voici les prochaines étapes:
    1- Changement de serveur avec protection quotidienne des poèmes: FAIT
    2- Construction d'une page d'accueil simplifiée: Lancement 25 Avril
    3- Ajout d'outils progressif pour les poètes: EN COURS
    Rejeter la notice

Le coin des petits et des grands.

Dans 'Enfant' Réponses: 25 | Affichages: 1936

  1. fil2fer

    fil2fer Nouveau poète

    L’orage.
    N’aie pas peur l’oisillon
    Même si le nuage
    A l’air d’un gros bagage
    Tout rempli d’aiguillons.
    Ne pousse pas de cris
    Quand le ciel en guimauve
    Ne se voulant plus chauve
    A mis ses cheveux gris.
    Souris petit garçon
    Quand arrive l’orage
    Et que le ciel, en rage,
    Tousse comme un canon.
    Quand comme un vieux ronchon
    Le ciel, épaisse brute,
    Vient pour chercher dispute
    Même aux petits garçons.
    Dis-toi que tout là-haut
    Le nuage est de paille
    Et qu’un ange travaille
    A rouler ce ballot.
    Que ce ciel, à la gouache,
    Privé de l’arc-en-ciel
    Joue avec le soleil
    Sans doute à cache-cache.
    N’aie crainte de l’éclair,
    C’est un clin d’œil complice,
    Un grand feu d’artifice
    Jeté en bas, d’en l’air.
    Au ciel lève les yeux
    Car, de toutes manières,
    La foudre est la lumière
    D’un pays merveilleux.
    L’éclair c’est un couteau
    Qui, pour les enfants sages
    Découpe le nuage
    En millier de morceaux,
    Et met, au coin du ciel,
    Les lambeaux du nuage
    Pour que le vieil orage,
    Libère le soleil.
    Fil2fer, le 12/01/2013.


    Bêtes discussions.
    Bonjour jolie limace,

    Invertébré rampant
    Qui, naine du serpent,
    A plat ventre traînasse.
    Tantôt glissez limace

    Sur le beurre et riez !
    Demain le gravier
    Saura votre grimace.
    Salut, l’éléphanteau,

    Poupon de pachyderme
    Vous plantez sur le germe
    Le pied comme un marteau.
    Mais mettre l’herbe à plat

    Trois jours après semence
    Vous donne l’apparence
    Du méchant Attila.
    Crocodile d’Asie,

    Mieux qu’un cousin germain
    Du plus beau sac à main
    Vous faites le sosie.
    Au fond de vos viscères

    Cachez-vous un butin
    Fait, et de fond de teint,
    Et de fard à paupières ?
    Fils2fer le 23/11/2012.


    Drôle d’oiseau.
    Dans son nid, son berceau,

    Bébé, depuis des pailles,
    Le bec, grand ouvert, piaille
    Comme un drôle d’oiseau.
    Ses cheveux en paquet,

    A ne pas mettre en soupe,
    Sont mis comme la houppe
    D’un petit perroquet.
    Et ce petit poussin

    S’est bien mis dans la tête
    Que pour partir en tète
    Il faut trouver le sein.
    Car son ventre grondant,

    Sans doubler la gencive
    Sans sortir l’incisive
    Bébé à une dent.
    Ce modèle réduit,

    Sait bien, que dans sa mère,
    Chaque glande mammaire
    Du lait est un conduit.
    Et pour un petit creux

    Ce petit loup de mère
    N’ira pas chez grand-mère
    Chercher son lait crémeux.
    Il ira chez maman

    Goûter vers sa poitrine
    L’une des poires fines
    D’où coule gentiment
    Ce délice lacté

    Qui fait les Maxi momes
    Que bébé aime comme
    Sa tasse de thé-thé.
    Et ce petit glouton

    S’en fout que la mamelle
    Soit ou l’oeuf pour la poêle
    Ou l’obus d’un canon.
    Si il peut fréquemment

    Grimper vers les tétines
    Siffler sur la colline
    Le bon lait de maman.
    Le 07/01/2013.

    J’ai perdu mon petit chat.
    J’ai perdu mon petit chat
    Est-il dans la plaine ?
    Pour le trouver filez sa
    Pelote de laine !
    On m’a dit qu’il se cachait
    Au fond d’une horloge
    Qu’il a pris pour le clocher
    Où le dindon loge.
    J’ai perdu mon petit chat
    Est-il en Ariège ?
    Où sur lui le ciel lâcha
    Un mètre de neige.
    Tricote donc, tricotons
    Pour lui des mitaines
    En tirant du peloton
    Le doux fil de laine.
    J’ai perdu mon petit chat
    Il a mis mes bottes
    Dans sept lieues tu le verras
    Qui bondit et saute.
    On m’a dit que les souris
    Etaient en vacances
    Que mon joyeux mistigri
    En profite et danse.
    J’ai perdu mon beau minet
    Qui est chat qui rode
    Où coule du robinet
    L’eau froide et l’eau chaude
    Sèche sèche sèche donc
    La boule de laine
    L’eau qui mouille le chaton
    Est vraiment vilaine.
    J’ai perdu mon petit chat
    Prête-moi main forte
    C’est le ciel qui le faucha
    Comme feuille morte.
    Il jouait à chat perché
    Sur ma maisonnette
    C’est le vent qui l’a touché
    Ou bien la tempête.
    L’hiver l’aurait avalé
    Comme un sucre d’orge
    Et le retient au palais
    Au fond de sa gorge.
    Tire à toi du peloton
    Le cordon de laine
    Pour qu’enfin ce vagabond
    Près de moi revienne.
    Tire, tire, tire donc
    Jusqu’à perdre haleine
    Car mon tout petit chaton
    Doit bien être en peine.
    Fil2fer, le 23/12/2012.

     
    luna, myriam81 et MysTerre aiment ça.
  2. petiteloulou

    petiteloulou Nouveau poète

    un plaisir a lire...je lis cette curiosité qui caractérise tes poèmes .....j'adore
     
  3. patou2132

    patou2132 Maître Poète

    Beaucoup de plaisir à lire tous ces beaux textes !
    J'ai une préférence pour celui de l'orage c'est tellement bien décrit d'une façon poétique j'adore !
    Merci pour ton commentaire qui a pousser les nuages avec le vent car le ciel n'était plus gris, ce matin j'ai eu du soleil et du ciel bleu dans les yvelines, je me suis dis tiens Philippe est passé par là LOL !
    Bisous de Patou.
     
  4. bousselham

    bousselham Nouveau poète

    waw c'est merveilleux ton talent est une perle
    rare qui éclaire le regard !!!!
    mes félicitations poète ,bonne contuniation
    amitier
     
  5. Philaly

    Philaly Maître Poète

    Encore un quatuor divin ! Quatre parties harmonieusement jouées à merveille et à deux mains …pour notre régal…Absolument divin, A ne pas savoir à quel saint se vouer…

    Mais mon élu, sera quand même que les autres me pardonnent…. !!! « Drôle d’oiseau »…
    Un sacré Sein poème composé avec ce petit oisillon aux cheveux d’ange qui a un appétit d’ogre !!!
    Maman bonne poire…mais canon…fera son maximum pour « bien le caler de son petit ou grand creux »…son bébé paresseux qui dès la naissance « glande » déjà…( ça promet…LOL)…et lui donner tout ce qu’elle a à ce « glou, glou, ton » ; « œufs au plat ou obus…petit poussin s’en ira chercher à « tire d’elle »…et une fois sa première tasse de thé-thé « mise de côté »…s’en ira à tire d’aile, grimper sur l’autre « montée » de colline …pour « siffler » le laiteux nectar de maman… et tirer à « bout lait » de canon !!! Quelle vie d’ange !!! qu’il fait celui-là…
    Mère veille…sur son loup de mer….une Merveille….Un océan d’amour que ce poème…Merci Philippe. Bisous
     
    MysTerre aime ça.
  6. LLUMIERELIVE

    LLUMIERELIVE Moderator Membre du Staff

    Une trilogie...non... quatologie..lol... emplie de poésie..Toujours un immense plaisir à te lire
     
  7. iboujo

    iboujo Maître Poète

    Un téraéde sublime comme toujours ...uen préférence pour "Drôle d'oiseau"...peut être mon côté féminin d'ancienne nourrice qui ressort !!!
    que dire des jeux de mots hyper pointus comme les seins mis à l'honneur ..
    Tu commences à m'énerver d'écrire si bien !!! mdr..
    une fan bises jojo
     
  8. Apocalypsis

    Apocalypsis Nouveau poète

    j'adore! des texte plein d'innocence mais pourtant charger de raison.. un style que j'aime enormement!

    hum.. j'avoue avoir tout de meme une petite preference pour L'orage ^^
     
  9. janu

    janu Maître Poète

    Quel talent, de par les différents thèmes choisis de par leur traitement pour notre enchantement...
    Bien amicalement
     
  10. barbaraladouce

    barbaraladouce Maître Poète

    Magnifique !!! apres ce beau conte sur l'orage , l'enfant ne craindra plus quand le ciel toussera et verra ce clin d'oeil dans le ciel !!!! tellement bien expliqué !!! le petit chat m'a beaucoup plu aussi !! quel talent notre phil!!!
    Bravo un régal de te lire
    Gros bisous Barbara
     
  11. glycine

    glycine Maître Poète

    Je suis en admiration... face à tant d'inspiration... et d'imagination... Tu as l'art de jongler avec les mots... quelle richesse de vocabulaire, d'images et de sujets abordés... Comme d'habitude, je vais relire pour ne rien oublier des finesses d'écriture... Bravosss et bisous
     
  12. al1oulautre

    al1oulautre Nouveau poète

    Originalité de l'inspiration et de l'écriture ... frais !.. comme sur le chemin une plaque glacée sur laquelle en passant .. par un coup de folie .. on s'amuse à glisser .. on s'amuse à l'enfant ! Sans honte aucune... je me suis bien amusé ! .. même régalé .. merci et bravo ! bonne continuation !
     
  13. sensemo

    sensemo Poète libéré

    Mots amusants qui nous amènent vers un enchantement renouvelé dans chacun de cette série de poèmes... Bravo vraiment !

    Bisous de Maryse.
     
  14. Pierrotlalune

    Pierrotlalune Nouveau poète

    Vraiment, il y en a pour tout le monde. Quelle merveille. Des rimes courtes, percutantes et très originales par dessus le marché. Des sujets, au premier abord simples, mais traités avec innocence, avec simplicité et pureté d'âme. Ça valait le détour. Ça se lit on dirait comme des fables de Lafontaine. Félicitations le barman-poète !

    Pierrot !
     
  15. JPdeLille

    JPdeLille Maître Poète

    Encore une fois, impossible de choisir...une telle fraicheur et diversité
    On peut tout prendre? chapeau l'artiste et merci
    amitiés (ex) voisin
     
  16. MISSMOT

    MISSMOT Grand poète

    pourquoi ne pouvons nous voter qu'une seule fois par jour et par page? c'est très beau...très très très beau.
    bonne année...
     
  17. katyann2005

    katyann2005 Maître Poète

    Je ne peux choisir ils sont tous des petite merveilles, c'est pure et tellement bien écrit alors je dis Bravo.
    Bise amicale ..Katy-Ann
     
  18. creafan

    creafan Nouveau poète

    bonjour,
    très bon moment de lecture merci
     
  19. Philaly

    Philaly Maître Poète

    J'AI PERDU MON PETIT CHAT
    Tu t'étonnes d'avoir perdu ton petit chat ???
    Normal, si tu donnes ta langue au chat...habile comme tu es avec les mots....et s'il la mange...il n'aura plus ta langue dans sa poche…. il apprend vite à parler....profite de l'absence de la souris pour lui subtiliser ses bottes de sept lieues...qui lui seront très utiles quand il voudra retomber sur ses pattes...et s'en va dès potron-minet...danser au pays des Chatperlipopette....LOL

    Excuse-moi si moi aussi j'en zozote, ( j’ai l’excuse d’avoir un chat dans la gorge) de voir autant de jeux de mots jouer à chat perché sur tes pieds de vers...ou pieds devine.....où ils sont cachés....BRAVO...il y en a au moins un par quatrain !!! Quelle finesse !!!
    Ce poème Fil2fer, j’ai envie de dire : Chat ch'est un bon matou, chat !
    Allez ! Chat chuffit comme Chat….
    J’ai d’autres Chats à fouetter….alors, suite au prochain Chat…pitre …LOL
     
  20. glycine

    glycine Maître Poète

    Merci Philippe pour ton message sur mon poème "Le porte-monnaie'... et toutes mes félicitations pour ta médaille d'or amplement méritée... A la lecture de ton poème, j'ai tout de suite su que tu allais être le premier... tellement ton écriture est merveilleuse... J'ai beaucoup aimé les vers "J'ai caché dans ta montre mes battements de coeur"... Un magnifique poème sublimé par la dernière strophe... Bravo encore grand poète qui mériterait d'être édité !
     
Chargement...
Poèmes similaires:
  1. lily13140
    Réponses:
    3
    Affichages:
    416
  2. julotlaterreur
    Réponses:
    0
    Affichages:
    575
  3. popoche
    Réponses:
    26
    Affichages:
    6 175
  4. DABLOUNA
    Réponses:
    6
    Affichages:
    145
  5. poetedu63
    Réponses:
    0
    Affichages:
    237

Vous aimez ? Alors partagez: